Sélectionner une page

Les grands prématurés, victimes pour moitié de troubles neurodéveloppementaux

Si la très grande majorité des quelques 2.500 très grands prématurés (nés avant la fin du 6e mois de grossesse) nés chaque année en France sruvit de nos jours, la moitié pourra présenter cependant des troubles d’origine neurodéveloppementale, notamment de l’apprentissage, de la concentration ou de la gestion des émotions. « A leur naissance, le cerveau de ces bébés est encore immature. Le développement cérébral doit donc se poursuivre aux soins intensifs, en couveuse, dans des conditions bien différentes de celles du ventre de leurs mères« , explique dans un communiqué Petra Hüppi, médecin-cheffe du Service de développement et croissance des HUG, qui a dirigé ces travaux. « Cette immaturité cérébrale, alliée à un environnement sensoriel perturbant, explique le fait que les réseaux neuronaux ne se développement pas normalement« .

3 pistes sonores spécialement composées pour accompagner la journée des prématurés

Pour prévenir ces troubles, les chercheurs ont donc eu l’idée d’aménager leur environnement avec des stimuli agréables et structurants. Le système auditif étant fonctionnel précocement, la musique semblait un candidat idéal, en plus d’être une méthode peu coûteuse et facile à mettre en place. De plus, un certain nombre d’études sur les effets de la musique sur les grands prématurés ont montré entre autres des effets stabilisants sur les fréquences cardiaque et respiratoire, une amélioration de l’alimentation et une augmentation du gain de poids.

Retrouvez l’article complet sur le site : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/developper-le-cerveau-des-grands-prematures-par-la-musique_134186