Sélectionner une page

La vasopressine et l’ocytocine sont deux hormones régulant les comportements sociaux chez les mammifères. Lorsque l’action de ces hormones est perturbée, des problèmes au niveau social apparaissent, dans différentes espèces.
L’étude a montré que des niveaux bas de vasopressine étaient liés à des difficultés sociales sévères chez les enfants TSA, mais non liés aux centres d’intérêts restreints ou aux comportements répétitifs. (Ce n’est vrai que pour les garçons avec autisme).
Les niveaux d’ocytocine ne sont pas corrélés à la sévérité de l’autisme. Des prochains travaux devront spécifier le lien entre des niveaux bas de vasopressine et l’autisme, ainsi que l’action de cette hormone lors du développement cérébral.

Retrouvez le détail de cette étude sur le site : https://www.spectrumnews.org/news/low-brain-hormone-levels-may-reliable-marker-autism/